Casse Sociale programmée à la MUT : Les preuves

GHM : Lettre de soutien N° 12 – 19 juin 2021

CASSE SOCIALE programmée au GHM :
le groupe privé lucratif DOCTEGESTIO-AVEC en difficulté financière !

« Suite à notre réunion du 11 mai 2021 tout le monde a bien compris que la situation financière actuelle présente un réel danger et doit être inversée. Le passage à l’action doit être immédiat. » Extrait d’un mail du 17 mai 2021 de Jean-Luc DALMAS, Directeur des Opérations Hospitalières et Médicales du groupe Doctegestio-Avec, adressé aux 12 responsables des cliniques et établissements hospitaliers du groupe (dont plusieurs du GHM).

Au menu des 15 « actions immédiates » (cf. pièce jointe plus bas) :

– non remplacement des départs
– suppression des postes de renforts
– non remplacement des absences
– redimensionner les effectifs des équipes d’unités de soins
– fermer les unités sous-occupées
– diminuer drastiquement les stocks
– revoir les contrats de praticiens libéraux

-… etc

            
« Faire plus avec moins de personnel » !

Avec de telles mesures de restrictions en emploi et en conditions de travail, à qui le groupe DOCTEGESTIO-AVEC peut-il encore faire croire que « projet médical du GHM » est son principal souci ? Envolé le repreneur choisi par AESIO-ADREA pour sa soit-disante « capacité financière » et son engagement de « maintien de l’emploi » !

432.000 € ponctionnés sur le budget du GHM pour renflouer les caisses de Doctegestio-Avec !

On comprend mieux l’empressement de Bernard Bensaid, nouveau président de la Mut’ à signer dès sa prise de fonction le 9 octobre avec Bernard Bensaid, PD-G de Doctegestio-Avec, une convention organisant la ponction de 1,5 M€/an sur l’activité du GHM au titre de « frais de siège » bidons, c.a.d sans réelles prestations.

Le 12 mai 2021, c’est déjà 432.000 € (oct.-déc. 2020) qui sont allés dans les caisses de Doctegestio-Avec au lieu de servir pour l’investissement du « projet médical du GHM » !

Voici le fac-similé du mail émis le 17 mai 2021 par Monsieur Jean-Luc Dalmas

et sa transcription:


« 
PLAN ACTION

Jean-Luc DALMAS

A direction.hospit, Philippe, catgerine, Sophie, Florent, Aline, Jennifer, Cyrielle, Pétra? Stéphanie, Franck, Florence, Hervé, pharmacien.hospit

Suite à notre réunion du 11 mai 2021 tout le monde a bien compris que la situation finanacière actuelle présente un réel dnger et doit être inversée.
le pass ge à l’action doit être immédiat. Dès aujourd’hui vous avez du rassembler vos principaux collaborateurs pour examiner les mesures proposées et les mettre en oeuvre.
C’esdt votre priorité.
Je vous listes les actions proposées au cours de cette eéunion et que nous vous demmandons de généraliser à compter de ce jour :

  1. NON REMPALCEMENT DES DEPARTS ( chaqjue départ, démission ou retraite impose de justifier le remplacement : la fonction peut être supprimée, digitalisée, mutualisée en tout ou partie):cf Clinique.saintcoeur (RAQ et responsable technique, regroupement DSI et bloc)
    2 AUCUN RECRUTEMENT ouU CDI sans l’accord JLD ou BBS
  2. SUPPRESSION DE POSTES renforts exceprionnels (cf Clinique Chartreuse : filtrage COVID) ou (ex: responsable technique sur clinique.saintcoeur); faire une liste de propositionns
  3. DIGITALISER certaines fonctions (cf pour tous : rappel téléphonique à J+1)
  4. PROOPOSER de MUTUALISER certaines fonctions (cf Guillard plus Manche;Saint Brice + pays de Seine; Chartreuse + GHM; Malartic + Bonneveine; Vauban + Chantilly)
  5. LISTER les personnels susceptibles de partir ou de prendre leur retraite en 2021.
  6. NON REMPLACEMENT des ABSENCES de courte durée,
  7. REDIMENSIONNER LES EFFECTIFS des unités de soins en utilisant le ratio groupe de 1 soignants pour 7 lits le jour et 14 lits la nuit (renfort si LISP, USC,… ou autre spécialité à justifier). Fournir par service les effectifs réels et les ratios utilisés en distinguant jour, nuit et weekend, par catégorie de personnel.
  8. REDIMENSIONNER les vacations de bloc opératoire sur l’activité réelle (cf clinique.guillard ). Fournir une étude de l’occupation réelle.
  9. FERMER les unités sous occupées le weekend: hôpital de semaine en médecine ou chirurgie, revoir les vacations de bloc opératoire si besoin (cf clinique.guillard).
  10. REVOIR les contrats de prestations extérieures justification (cf clinique.guillard suppression du contrat de sous-traitance PMSI) date d’échéance.
  11. REVOIR les contrats des praticiens libéraux: redevance, paiement effectif, prestations mises à disposition.
  12. CIBLER les consommations pharmaceutiques avec les pharmaciens cibler les plus importants postes de dépenses.
  13. GENERALISER les biosimilaires en pharmacie.
  14. DIMINUER drastiquement les stocks notamment dans les unités (bloc, hospitalisation,…). Faire des inspections d’étages et faire sortir les stocks +> baisse immédiate de la consommation.

La liste n’est pas exhaustive. Toutes les initiatives allant dans le sens de l’amélioration de la productivité sont bienvenues et doivent être partagées
Ces mesures doivent produire un effet visible immédiatement. Elles nous permettent d’éviter un plan plus de drastique de suppression de poste comme nous les voyons apparaître partout.

Nous vous demanderons lors du prochain CODIR vos propositions ou vous actions concrètes prises en regard de ces décisions. Ainsi que les propositions nouvelles

_
Jean-Luc Dalmas
Directeur des Opérations HOSPIT et Médical
« 

Union de Quartier Berriat-St-Bruno-Europole Hervé DERRIENNIC 06.76.83.13.93

Collectif des Usagers des Cliniques Mutualistes Jean-Philippe MOUTARDE 06.63.08.50.82

Les Amis des Cliniques Mutualistes de Grenoble Jérôme ALEXANDRE 06.73.52.01.78

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*